Partagez cet article :

Facebook
Google+
http://www.annabelle-boyer.com/trouver-le-courage/
Twitter
LinkedIn

Le courage… une qualité bien particulière que celle-ci! J’ai eu peur bien souvent dans ma vie, trop souvent. Et je me suis sentie tellement seule. J’ai donc appris à me protéger et à m’entourer. J’ai commencé à faire du karaté à 13 ans. Comme plusieurs consoeurs, j’ai dû endurer des commentaires imbéciles, repousser des avances non voulues, retenir des mains baladeuses, remettre à leur place les «agrais», comme je les appelle. Fort heureusement, ils ne sont pas parvenus à me détruire. Je me suis entraînée au cas où…

J’ai travaillé mon esprit, ma communication, j’ai appris à les repérer pour m’en tenir loin. Et j’ai tenu tête à certains pour protéger leurs proies. Je suis devenue hyper vigilante. Une karatéka, une experte en langage corporel, une entrepreneure… mon propre samouraï, mon propre ange-gardien. J’ai choisi un entourage sécuritaire et protecteur : un conjoint escrimeur, des amis karatékas ou très pacifiques pour qui l’honneur, le respect et l’amour sont des valeurs importantes.

La noirceur de certains

À force de tenir tête à des monstres, à force de protéger leurs proies de leurs griffes, j’en ai payé le prix. Tout d’abord, j’ai eu droit au chantage, aux avertissements, à l’intimidation, aux insultes, aux menaces de morts, aux conséquences. Je me suis tenue debout quand même, malgré la peur, malgré la douleur, malgré le risque. J’ai cherché à être courageuse. Mais s’il existait un appareil pouvant voir toutes les blessures psychiques, on verrait des marques partout sur moi. Et pourtant, je suis toujours là… Par la synergologie (analyse du langage corporel), je vois toute la laideur des gens. Mais je vois aussi toute la lumière de plusieurs d’entre eux.

Or, je suis encore là parce que, malgré le silence de certains, malgré la laideur de d’autres, je ne suis pas seule à travailler pour rendre ce monde meilleur… Quand je posais un genou au sol, quand je perdais confiance en l’humanité, il y avait toujours un ange-gardien ou un autre samouraï pour me rappeler ma voie.

Un monde en changement

Logiquement, le monde ne sera plus le même et il ne doit plus jamais, jamais, jamais être le même. À toutes les victimes, sachez que vous n’êtes plus seules. Vous avez droit au respect, à la compassion, à l’écoute et à la sécurité. À tous les agresseurs, de grâce, demandez de l’aide, car vous en avez grandement besoin. Vous êtes malades et dangereux. Vous causez du tort à l’humanité. De plus, à ceux qui pensent que la plupart des victimes inventent ces histoires, réveillez-vous! Sapristi! Bienvenue dans le vrai monde! Par ailleurs, à tous ceux qui n’avaient pas osé s’interposer jusqu’à présent, il est maintenant temps de trouver le courage qui est en vous et de vous élever. Vous méritez de redevenir fiers de vous. Soyez les bienvenues parmi ceux qui osent agir…

Le courage et la peur

Finalement, c’est normal d’avoir peur. Le courage n’est pas l’absence de peur. C’est la capacité à avancer malgré la peur. Pour ma part, demain, j’enfilerai encore mon karatégi (habit de karaté) et j’irai perfectionner mes techniques. Bien sûr, je ferai d’autres capsules, d’autres livres, d’autres interventions auprès de mes compatriotes, d’autres actions pour changer ce monde. Enfin, à tous mes consoeurs et confrères guerriers de lumière, nous avons encore beaucoup de pain sur la planche. Ce n’est pas le moment de ralentir… au contraire! Augmentons d’un cran notre dose de courage, d’honneur, d’amour et soyons plus lumineux encore!

Suggestion de lecture pour ceux qui veulent améliorer ce monde : L’ange-gardien du samouraï

Namaste!!!

 

Annabelle Boyer, CRHA, M.Sc. Administration, synergologue, génagogue

Capsules vidéo gratuites!

Demandez et vous recevrez gratuitement trois capsules pour savoir comment utiliser le langage corporel pour avoir plus de succès et prospérer. Apprenez aussi à lire le non-verbal des manipulateurs afin de vous en protéger.

Votre inscription s'est faite avec succès!